L’Ours

A propos du site

Le site web de l’école est conçu, réalisé et animé (réseaux sociaux, blog) en interne. C’est l’occasion pour l’équipe pédagogique de réfléchir et travailler avec les étudiants et d’expérimenter une démarche et des outils collaboratifs. D’autres formes de collaboration, avec des partenaires externes peuvent s’étudier. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des suggestions ou propositions.

Ce projet, par nature ouvert et évolutif, perfectible, à l’image de l’internet, s’est ouvert en juin 2014.

Mentions légales

Ce site est une publication de Com’Sup, sise  18 Rue Bachir Al Ibrahimi – Quartier Bel Air, Casablanca, MAROC

Directeur de la publication

Azedine Lazrak

L’équipe projet à ce jour

Responsable Média (photo & vidéo) : Chafik Aaziz
Responsable Éditorial :  Florence Darsi
Développeur Web : Amine Bellouiji
Animation Twitter : Thomas Brun
Animation Facebook : Hind daif

Nous remercions tous les contributeurs du projet et en particulier les collaborateurs du Studio Com’Sup pour leur aide et leur soutien, ainsi que M.Stéphane BRANQUART.

A propos de l’ours

Étudiants, connaissiez-vous le terme ?

« Dans l’édition et l’imprimerie, l’« ours » est un petit pavé1, situé généralement au début d’un ouvrage, qui recense les noms et adresses de l’éditeur et de l’imprimeur, et le nom des collaborateurs ayant participé à la fabrication de l’imprimé. À ne pas confondre avec le colophon. Dans un journal français, l’ours contient les mentions légales obligatoires suivantes : l’éditeur de la publication, le directeur de publication, le nom et l’adresse de l’imprimeur, le dépôt légal, l’ISSN. Sont aussi souvent mentionnés les noms des rédacteurs. »

Source Wikipédia.

Au XIXe siècle « l’ours », dans le jargon des typographes, était le nom donné au patron d’une imprimerie.

A la recherche du mammifère plantigrade

Pour ceux ou celles qui cherchaient le mammifère plantigrade, peut être est-il ici ? Sinon il semble bien qu’il y ait un homme qui ait vu l’homme qui l’a vu.  Comme en témoigne également nos amis ci-dessous. Tout ceci, bien sûr, n’est qu’une blague de potache.

Partagez sur :
Loading...